Premiers tours de roues en Tchéquie

Lundi 18 août et … demain nous serons aux portes de Prague, juste encore une trentaine de kilomètres à avaler, et, comme d’habitude depuis que nous avons quitté la Donau, sur des routes de qualité fort diverses (parfois excellentes – neuves – puis acrobatiques avec les nids de poule ou le gravier), sur des déclivités haut bas et  bas haut à suivre (y compris sur de forts pourcentages parfois / greenway oblige, une superbe route cyclable reliant Vienne à Prague). 

Depuis notre passage en terres tchèques, nous sommes frappés de voir comme le vieux (parfois décrépit, parfois superbement rénové – maisons aux façades format bande dessinée, caves à vin individuelles, restaurants, campings ) côtoie du nouveau (parfois décrépit et abandonné parce que datant d’une époque dont certains ne veulent plus entendre parler – les fermes collectives  p.ex. … – mais aussi villas tout comme chez nous, avec plus de terrain peut-être, wifi dans des lieux improbables – ou pas dans des endroits où on aimerait l’avoir, voitures – un peu moins 4×4 pourtant, malgré les conditions rudes de l’hiver, etc…).

Plans d’eau dans chaque village, un ravissement et une esthétique vraiment top (parfois soutenue par des programmes européens si on a bien lu). De fait, Wikipedia nous en a appris un peu plus sur les avantages de ces plans d’eau (que nous apprécions particulièrement). Pour les monastères de l’époque (les premiers à exporter le système de  Bavière), l’étang permettait par exemple d’élever des carpes, un met OK avec les principes de jeûne et donc sources de revenus non négligeables !  C’était aussi censé amener des avantages météorologiques (plus de pluie ?), tout en assurant une réserve d’eau pour les cas d’incendie par exemple ! Mais le plus important restait la prévention face aux inondations, c’est un peu l’étang tampon, bassin de rétention multi-usages d’époque.

Les allées d’arbres fruitiers menant aux villages sont un délice à voir et probablement un reste d’une époque où de plus nombreux vergers encore marquaient l’entrée des villages…

Une curiosité expérimentée au lendemain de notre première halte tchèque : des annonces (ou appels publics) envoyées plein volume dans le village alors que nous allions partir vers 8h, et ce par haut-parleurs fixés aux poteaux électriques ! 

Le fait d’avoir choisi la GreenWay nous a fait longer sur bien des kilomètres le tristement célèbre rideau de fer: il n’en reste rien, juste des panneaux explicatifs, une nature intacte, des brumes de drames ou d’espoirs. Une route cyclo européenne y est dédiée, la 13.

Les campings de weekend en Tchéquie ? Juste incroyables, trouver une place à plat est plus compliqué que de s’abreuver aux innombrables points de vente de bières et autres saucisses longeant les avenues du lieu ! Vous parler de la nuit du vendredi ? Hmmmm juste que vers 6h du matin les fêtards vont dormir … mais on les retrouve à la bière dès 8 déjà ! Et si notre compréhension du tchèque est lacunaire, on voit bien qu’ils commentent leur… noce ! 

Les immenses champs de blés nous rappellent qu’ici les remaniements parcellaires se sont faits au pas de charge et probablement au son grave des moteurs des tanks! 

Voilà quelques extraits significatifs (pour nous) de cette première étape tchèque, nous sommes vraiment sous le charme, quelle magnifique région ! La voir à vélo est un plus que nous goûtons et apprécions, en haut puis en bas puis en haut puis …

IMG_2484.JPG

IMG_2487.JPG

IMG_2491.JPG

IMG_2506.JPG

IMG_2502.JPG

IMG_2508.JPG

IMG_2499.JPG

IMG_2486.JPG

IMG_2511.JPG

IMG_2512.JPG

IMG_2548.JPG

IMG_2552.JPG

IMG_2522-0.JPG

IMG_2538-0.JPG

IMG_2558.JPG

IMG_2539.JPG

IMG_2546.JPG

4 réponses à “Premiers tours de roues en Tchéquie”

  1. Frédy dit :

    Hello les amoureux du vélo,
    Quel courage et quelles belles découvertes. On a plaisir à vous suivre dans votre périple.
    Bonne continuation. Amitiés

  2. Monique Baeriswyl dit :

    Pas mal le soustingue qui trône dans la tente !!!
    Bonne continuation et à+. Momo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *