Skopje

Trois jours complets !
On profite d’une météo au froid et à la grisaille (il a neigé sur les montagnes alentours comme sur la Berra et le Moléson…) pour une étape prolongée en ville. Une ville qui vaut le détour tout en laissant le visiteur un peu interloqué : magnifique čarsija (vieille ville) dans laquelle on trouve déjà l’ambiance toute orientale des petites boutiques et du marché style souk. Les mosquées s’y tiennent par la main. Depuis la forteresse Kale, on descend vers la ville moderne et son nouveau centre toujours en construction (« Skopje 2014 »). Et là c’est l’étonnement à tous les coins de rue et même plus ! On vous  en met tellement plein la vue qu’on ne peut réprimer un sourire incrédule (j’ai croisé un accent scottish qui disait à son voisin « unbelievable! ») : des fontaines qui ont l’air d’avoir été entreposées là en attendant de les mettre à leur places définitives, des monuments qui font tour à tour penser à Prague, Paris ou Berlin…, d’innombrables statues entre des bâtiments « à l’ancienne » et à l’éclairage nocturne macédonien (rouge et jaune), le drapeau du pays ne peut pas nous échapper. 
Un centre ville en construction, pour un jeune pays en formation… Ce qui est sûr c’est que l’histoire de la Macédoine, sans cesse annexée par ou partagée entre différents pays, n’est pas simple. Ici, on sent partout la volonté de se créer une identité. L’impression visuelle du visiteur est effectivement celle d’une macédoine, mais peut-être pas celle qui était prévue…
Nos connaissances plus « intérieures » et historiques du pays, nous les avons eues grâce aux discussions avec notre guide Mihail, rencontré au Musée de Skopje et par notre participation au vernissage d’une expo au Musée de la Macédoine. Mais nous n’avons de loin pas fini d’en apprendre sur l’histoire complexe des Balkans !


Arriver à Skopje n’était pas particulièrement pénible mais, une fois les diverses grandes avenues contournées, il fallait encore prendre les virages serrés des passages sur voies avec notre long vehicle!
IMG_5045.JPG

Le Kameni Most ou pont de pierre reliant la ville nouvelle où nous logeons et la ville officielle et, surtout, non loin derrière, la Stara Carsija (la vieille ville). Pas évident de ne prendre QUE le pont tant les éléments alentours surchargent la zone.

IMG_5048.JPG

Pour vous faire comprendre comment SKOPJE s’envisage en 2014, les photos nocturnes sont très parlantes. C’est tape-à-l’œil, très photographié, surchargé tout le temps de moult symboles qui se télescopent. Les coûts astronomiques sont très critiqués. À suivre assurément et, oui, c’est une capitale qui se crée sur une histoire qui n’a pas toujours été tendre avec le pays !

IMG_5063.JPG

IMG_5066.JPG

IMG_5058.JPG

Le taureau (presque bullois) est lâché. De fait l’emblème macédonien semble être plutôt le lion (ah, tiens, comme les bulgares).

IMG_5057.JPG

Si nous nous arrêtons quelques jours à SKOPJE… c’est aussi pour laisser passer le mauvais temps et le froid. Brrrr… La tactique est ok même si, assez rapidement, les fourmis dans les jambes…

IMG_5194.JPG

Extérieur de la mosquée Mustafa Pasha, splendide à l’intérieur aussi. Nous avions déjà eu l’occasion d’entendre l’appel du muezzin, dans d’autres villes, ici, alors que nous étions en plein souk, c’était tout à coup sept ou huit (ou plus?) en même temps et de tous les coins, fascinant.

IMG_5197.JPG

Scène de souk avec des poireaux impressionnants en taille mais aussi curiosité de trouver des tuyaux de douche de chez la Coop de chez nous !!!

IMG_5206.JPG

IMG_5207.JPG

Les critiques par rapport au concept Skopje-2014 laissent entendre que d’autres objets mériteraient d’être entretenus, notamment dans la vieille ville.

IMG_5209.JPG

Le Cifte Amam qui abrite une galerie, mais non ouverte au public ces jours. On nous dit encore et encore que nous sommes hors saison !!!

IMG_5214.JPG

L’ancienne gare très lourdement atteinte lors du tremblement de terre de 1963 – l’heure est celle du tremblement, le matin ! Elle abrite un musée, passionnant mais un peu délaissé… Et, comme dit par Charlotte, le guide peut faire la différence !

IMG_5218.JPG

IMG_5227.JPG

Le musée mémorial en l’honneur de Mère Teresa.

IMG_5219.JPG

La ville est en chantier, partout. Le vieux est recouvert par du nouveau (le béton se pare de vitres et acier ou alors se couvre de colonnes néo quelque chose). Pour tout dire, ça peut donner le tournis et le tout est mis dans un périmètre très petit !

IMG_5224.JPG

Salut les filles !

IMG_5229.JPG

IMG_5226.JPG

Le lion, version plus stylisée, presque une assurance !

IMG_5249.JPG

Une pensée pour l’Écolisée du CO de Châtel ! Ici le MNT macedonian national theater après sa mue !

IMG_5253.JPG

IMG_5256.JPG

IMG_5254.JPG

IMG_5250.JPG

Entre les bâtiments officiels et la vieille ville, il faut oser vouloir circuler. « Snorkel » utile…

IMG_5258.JPG

Un vieux bazar d’habitude fermé.

IMG_5261.JPG

Un splendide tapis en patchwork vu au musée macédonien. Presque du 3D !

IMG_5235.JPG

Une cathédrale… en chantier.

IMG_5271.JPG

Pour finir encore une petite pensée pour nos amis paysans. Une herse « maison » fascinante !

IMG_5236.JPG

8 réponses à “Skopje”

  1. Véronique et Olivier dit :

    Merci pour votre carte postale, avec surtout la référence de votre site, que j’ai découvert avec beaucoup de plaisir. Magnifiques photos qui me font découvrir ces pays autrement qu’en répétition de cours de géo avec les enfants a essayer de les placer sur une carte!!!
    Bonne suite
    Véronique

    • admin dit :

      :-) il y a aussi à faire pour les cours d’histoire, le fait est que les Balkans sont vraiment très « chargés ». Ici, à Prishtina, nous avons la chance d’être avec des amis kosovars.

  2. René Lucienne dit :

    Toujours aussi intéressant, merci, bonne continuation.

  3. Les Helmsi dit :

    comme toujours,magnifiques photos !!!
    Merci BIZZZZ

  4. Nathalie et Michel dit :

    On ne s’en lasse pas que du plaisir pour les yeux…..Nathalie Michel

  5. Christian Fantoli dit :

    Merci pour ta carte postale à UER Médias et TIC Elvio! Bernard l’a fait tourner en séance ce matin, ça nous a fait très plaisir!

  6. Suzanne dit :

    Coucou, je ne me suis pas beaucoup promenée sur votre site ces jours, j’ai préféré faire de réelles balades automnales. Sinon j’ai fait des bricelets, des pains d’anis et des beignets avec la recette de Mayon….. comme sur des roulettes….et tout ça en pensant à vous. Bisous.

    • admin dit :

      Nous aussi on pense (souvent) à toi : quand les cartes postales ne courent pas les rues, quand le smartphone d’un quidam reçoit un message (c’est devenu une coutume : quand j’entends siffler, je dis tout haut « salut Suzanne! »^^)… et quand je fais une expérience ethno-sociologique dans un petit bureau de poste « paumé » ! Haha!
      Bonne Bénichon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *